Dzec3hqcqr1otibgd1wr

Comment vendre du CBD en ligne ?

La vente du cannabidiol se développe assez rapidement. Cette situation est due à l’augmentation de la demande de produits tels que les huiles ou les e-liquides. Cependant, pour commencer ce commerce, vous devez respecter certaines étapes. Découvrez à cet effet tout ce qu’il faut savoir pour vendre du CBD en ligne !

Obtenir les autorisations nécessaires

Pour vendre du CBD en ligne, il faut au préalable obtenir les autorisations nécessaires. Le vendeur doit en effet détenir un statut juridique adapté. De plus, ses produits doivent respecter la législation en vigueur. C’est d’ailleurs le cas de la e-shop CBD https://www.famous-cbd.fr/fr/17-fleurs-cbd qui vous propose les meilleurs articles en ligne.

Le statut juridique

Le commerçant en ligne de cannabidiol peut exercer en tant qu’auto-entreprise. C’est un bon choix pour un début d’activité. Cela permet de bénéficier de formalités plus simples et d’autres avantages administratifs. En outre, il peut créer une SASU (société par actions simplifiées unipersonnelles) ou une EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée). Ces formes d’entreprises sont plus adaptées aux freelances qui réalisent des chiffres d’affaires supérieurs à 176 200 €. Dans le cas où plusieurs personnes souhaitent s’associer, elles ont la possibilité de créer une SAS (société par actions simplifiées).

Le respect de la législation

Le CBD est en vente libre, ce qui vous permet alors de le commercialiser en ligne sans licence. Par contre, les produits proposés doivent respecter certaines exigences réglementaires. Par exemple :

  • le taux de CBD doit être inférieur à 0.2 % ;
  • le CBD doit être légalement produit ;
  • il est interdit de vendre des articles à fumer ou pour des tisanes, etc.

En outre, les feuilles et les fleurs sont interdites à la vente. De plus, le vendeur en ligne n’a pas le droit de fournir des mineurs.

Choisir sa forme de commercialisation

Le vendeur de CBD en ligne a le choix entre une boutique indépendante et l’intégration d’une franchise. Ces deux solutions ont chacune leurs avantages et leurs inconvénients.

La boutique indépendante

Le commerçant peut créer une boutique en ligne sur des plateformes spécialisées ou lancer son propre site. Par la suite, il choisit ses fournisseurs et noue des partenariats. Avec cette option, le vendeur se charge de vérifier la conformité des produits vendus. De plus, il met en place une logistique afin d’assurer les livraisons. La boutique indépendante permet de fixer ses prix et la composition de son catalogue. En outre, elle établit sa politique de commercialisation et son plan marketing.

La franchise

Le franchisé est un vendeur qui propose les produits d’une enseigne. En payant un droit d’entrée, il profite d’un accompagnement pour vendre du CBD en ligne. De plus, il bénéficie de formations et du réseau de la franchise. Les approvisionnements sont plus simples ainsi que la gestion du stock. Le commerçant n’a plus à se soucier de la conformité des produits. Cependant, il n’est pas libre de choisir sa stratégie marketing ou de créer sa propre marque. De plus, les droits d’entrée peuvent être assez conséquents.

Pour vendre du CBD en ligne, il faut donc obtenir un statut juridique et respecter la législation. Le vendeur a le choix entre devenir franchisé ou créer une boutique indépendante. Selon son budget et ses préférences, il choisit la forme la plus adaptée.